13 Octobre 2019 - Journée Internationale pour la Reduction des risques de Catastrophe


28A4F8DD 09C0 4173 9FC0 053854D76013

L'Assemblée générale des Nations Unies a désigné le 13 octobre Journée internationale pour la Réduction des Risques de catastrophe pour encourager chaque citoyen et chaque gouvernement à participer à l'édification de communautés et de nations plus résilientes aux catastrophes.

Cette année, la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe se poursuit dans le cadre de la campagne « Sendai Seven » (Sendai sept) : « Réduire considérablement les dommages causés aux infrastructures essentielles par les catastrophes ainsi que les perturbations des services de base, dans les établissements de santé et d'éducation, en développant notamment leur résilience d'ici 2030 » avec l’hashtag #BuildToLast.
L'objectif pour 2019 est l'objectif (d) : « Réduire considérablement les dommages causés par les catastrophes aux infrastructures essentielles et perturber les services de base, dont les établissements de santé et d'éducation, notamment en développant leur résilience d'ici 2030 ; »
Conformément à l'accent mis par la Journée sur l'impact des catastrophes sur la vie et le bien-être des gens, le thème de cette année est de transmettre le message que de nombreuses catastrophes peuvent être évitées ou évitées s'il existe une approche fondée sur les risques pour le développement, la construction et l'entretien des infrastructures essentielles, afin de s'assurer que la création de nouveaux risques est évitée, et que l'infrastructure essentielle continue de fonctionner pendant et après une catastrophe. Étant donné le nombre élevé de morts, notamment en cas de tremblements de terre et de tsunamis, il est particulièrement important de veiller à ce que les écoles et les hôpitaux soient construits pour durer en veillant à ce que les règlements d'urbanisme et les codes du bâtiment adaptés à l'emplacement et aux dangers soient forcé. D'autres domaines d'infrastructures essentielles qui aident à atteindre d'autres objectifs du Cadre de Sendai comprennent des services publics et des services potentiellement vitaux tels que l'approvisionnement en nourriture et en eau, l'énergie, les télécommunications et les transports.

Des mesures qui illustre l'ampleur du défi est l'ampleur des pertes économiques assurées au cours des trois années qui se sont ont suivi le lancement du Cadre de Sendai. Ces trois années sont toutes dans le top cinq pour les pertes assurées au cours des trente dernières années, y compris l'année record de 2017 qui s'est étendu à 135 milliards de dollars de pertes assurées de 50 milliards de dollars en 2016 et de 80 milliards de dollars en 2018. Dans l'ensemble, les estimations de l'industrie de l'assurance des pertes économiques directes au cours de ces trois années s'élèvent à 665 milliards de dollars. Une part considérable de ces pertes provient de défaillances d'infrastructures dans les pays à revenu élevé. Il convient également de noter que ces années ont coïncidé avec de nouveaux records sur le réchauffement climatique ; les cinq dernières années ont été les années les plus chaudes jamais enregistrées à l'échelle mondiale.


On en sait moins sur l'ampleur des pertes économiques subies dans les pays à revenu faible ou intermédiaire en raison de l'absence de données fiables sur les pertes économiques, mais les pertes de vie dues aux phénomènes météorologiques géophysiques et extrêmes demeurent obstinément élevées dans bon nombre de ces pays, ce qui indique faiblesses de l'environnement bâti et sa fonction de protection et de sauvegarde des vies. La sécurité des hôpitaux et des écoles dans les pays à revenu faible ou intermédiaire est depuis longtemps un problème de campagne pour des agences des Nations Unies telles que l'OMS, l'Unesco, l'Unicef et l'UNDRR. Il s'agit d'un facteur clé dans l'élaboration de stratégies locales et nationales de réduction des risques de catastrophe - Sendai Framework Target (e) - qui devraient être en place d'ici 2020

 

F2535147 6C7B 410F B43D A82A106CC1CF

 Vidéo à voir: https://bit.ly/31bAVWu

BACK